Recycler pour amender demain

recycler

Lors d’une des réunions de concertation, et conformément au projet déposé auprès de la Main Verte, il avait été décidé qu’une demande pour disposer de bacs à compost, serait transmise auprès de Paris Habitat par les membres riverains, locataires de cet organisme.

Cette démarche fut entendue puisque l’Association a réceptionné, le 19 avril, trois bacs fournis par la Ville de Paris : deux de six cents litres pour le dépôt et la maturation et un de quatre cents litres pour les déchets verts secs. Des sacs de broyat, un outil en acier pour aérer le dépôt ainsi qu’une vingtaine de bio-seaux en plastique pour le tri des déchets organiques familiaux, complètent cette dotation. Enfin, Urban Eco Scop assure pendant six mois un accompagnement pour le suivi technique de fonctionnement des composteurs et l’obtention d’un compost de qualité.

Une réunion technique de concertation, le 21 avril, en présence de Paris Habitat et de la DEVE15, a permis de fixer l’emplacement recommandé pour installer ces trois bacs. Ceux-ci furent montés le 11 mai par des membres, sous la direction d’une représentante d’Urban Eco Scop qui diffusa également des conseils aux volontaires lors de la distribution des bio-seaux.

Suite à des échanges techniques avec les jardiniers en charge de l’entretien du square, il a été arrêté que des déchets verts de ce square pourraient de temps en temps alimenter également le bac de dépôt ou lorsqu’ils seront secs le bac approprié. Le service technique du square Saint-Lambert a aimablement fourni un premier fond, riche en micro-organismes et insectes détritivores pour la transformation du compost.

L’Association adresse ses remerciements aux jardiniers du square Saint-Lambert, aux responsables de la DEVE15 et de Paris Habitat pour le soutien qu’ils ont témoigné sur ce projet afin de produire les engrais nécessaires lors des prochaines saisons.

recycler2

FGFD

Publicités